A la suite de la conférence mondiale sur le climat COP 21 PAUWES amène le débat à Tlemcen

15 fév

L’Institut Panafricain pour les Sciences de l’Eau et de l’Energie (y compris le Changement Climatique) (PAUWES) a organisé une soirée du cinéma le 2 février dans la Cinémathèque de Tlemcen, en coopération avec l’Association pour la sauvegarde et la promotion de l’environnement de la wilaya de Tlemcen (ASPEWIT), la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ, Coopération allemande) et la Cinémathèque de Tlemcen

Le film projeté était le documentaire américain « Une vérité qui dérange », qui démontre que la menace du changement climatique est bien réelle. Il s’agit d’un sujet très pertinent à la suite de la conférence mondiale sur le changement climatique COP 21 qui s’est tenue à Paris au mois de décembre dernier. La projection du film s’inscrit dans le cadre des « Semaines du Cinéma », une initiative lancée par le PAUWES et le Centre de l’Enseignement intensif des Langues (CEIL) au mois de novembre pour promouvoir l’échange entre les étudiants de PAUWES, ceux de l’Université de Tlemcen et les habitants de Tlemcen. La projection fut suivie par un débat ouvert sur le changement climatique auquel a participé le directeur d’ASPEWIT, M. Bouayed Mohamed Morsli, et les professeurs de PAUWES 

Comme l’explique M. Jafar Sari Bey, le directeur de la Cinématheque, « la Cinématheque reste ouverte à la coopération avec toutes les organisations, établissements et institutions intéressés à mieux animer la vie culturelle de Tlemcen ».

 

DSC_0156 DSC_0023 4 6 5

Le lendemain (3 février), M. Matthieu Wemaëre, expert international sur les conséquences juridiques du changement climatique, a donné une conférence à l’Université de Tlemcen aux étudiants intéressés. Cette conférence fut très enrichissante pour les étudiants de PAUWES et les étudiants de l’Université de Tlemcen qui ont pu échanger avec M. Wemaëre. 

L’initiative était également soutenue par la GIZ.